Northrop XB35

Northrop XB35

 

 

 

Le Northrop XB35 ou Northrop NS-1 fut développé pendant la seconde guerre mondiale sur une demande de l’USAAF, voulant disposer d’un bombardier lourd à long rayon d’action. Il fut le premier aéronef américain de type aile volante.

L’XB35 fut pensé et réalisé par Jack Northrop qui fit du concept d'aile volante son axe de recherche prioritaire pendant plus de 20 ans.

Le début de cette recherche fut mené par Northrop à partir d'une des photos ou croquis d’un planeur allemand conçu par les frères Horten. Vers les années 1930, le gouvernement allemand s’orienta vers le développement des planeurs, car le Traité de Versailles signé après la Première Guerre mondiale lui interdisait le développement de nouveaux avions. Ces premiers planeurs souffraient de problèmes d’instabilité qui furent réglés juste avant la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Néanmoins à compter de 1923, Jack Northrop a toujours considéré que ce design très particulier représenterait le futur de tout nouveau développement d’avion.

À la fin de la guerre, un exemplaire du planeur Horten Ho 229 fut capturé par l’USAAF et envoyé à Northrop Corporation pour évaluation. Northrop fut choisi grâce à son expérience sur les ailes volantes.

Parallèlement, en avril 1941, l’USAAF lança une étude d’un bombardier intercontinental, emportant plus de 9 000 kg de bombes dans un rayon de plus de 16 000 km. Il devait servir à bombarder l’Allemagne nazie en cas de défaite du Royaume-Uni.

L'appel d’offre fut initialement adressé à Boeing et Consolidated et donna naissance au Convair B36. En mai, Northrop fut invité à participer à cet appel d’offre.

En novembre 1941, L’USAAF signa un contrat pour un prototype du XB-35. Ce contrat prévoyait également une option pour un deuxième prototype, option confirmée en 1942.

Le Northrop N-1M qui fut la réplique d’un tiers du futur XB35, permit de collecter des informations importantes pour la suite du projet.

Le XB35 tira avantage également d’un nouvel alliage d'aluminium, plus résistant, conçu par Alcoa.

Le 13 septembre 1943, l’USAAF commanda 13 exemplaires de préséries.

Le XB35 fit son premier vol en juin 1946, pour un vol de 45 min. Des problèmes d’instabilités apparurent, et bien que ce vol fut suivi par d’autres, ces problèmes furent confirmés et les deux exemplaires furent cloués au sol.

Malgré la modification des hélices, (les hélices contrarotatives furent remplacées par des hélices plus classiques), des problèmes de vibration et d’instabilité étaient toujours présents. De plus le retour à une configuration plus classique des hélices, diminua fortement les performances générales de l’avion.

En 1948, avec l’arrivée du réacteur, il apparut clairement à l’USAAF que le XB-35 serait obsolète avant sa mise en service. Le contrat fut annulé et les deux seuls exemplaires ayant volés furent ferraillés en 1949.

L’USAF (nouvellement crée comme arme indépendante en 1947) ne désira pas perdre les fonds investis dans le projet du XB35 sans avoir des retombées opérationnelles. Il fut envisagé de transformer les exemplaires restant soit en ravitailleur en vol soit en appareil de reconnaissance stratégique.

À cause des problèmes de vibrations et d’instabilités, ces développements ne connurent aucun aboutissement.

Northrop XB35 :

  • 4 Moteur Pratt Whitney R-4360-21
  • 4 X 3000 Ch
  • 632 Km/h
  • 20 Mitrailleuses 12.7 mm 23200 Kg de bombes
  • 95000 Kg en charge
  • 12100 m de plafond pratique
  • 13100 Km en distance franchissable
  • 9 Equipiers

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×