Boeing XF8B

Boeing XF8B


 

 

Le Boeing XF8B (modèle 400) est un avion monomoteur développé par Boeing au cours de la Seconde Guerre mondiale, afin de fournir à la Marine des États-Unis un appareil de combat a longue portée.

Le XF8B était destinée à l'attaque des iles japonaises depuis un porte-avions, tout en étant hors de portée de leurs bases au sol. 

Le XF8B fut conçu pour différents rôles : intercepteur a long rayon d’action, bombardement en piqué et bombardier torpilleur. Malgré ses formidables capacités, l'XP8B-1 était destiné à ne jamais entrer en série. 

Le XF8B-1 fut, à l'époque, le plus grand et le plus lourd monoplace,monomoteur de combat mis au point aux États-Unis.

Boeing de façon optimiste appela le XF8B-1 «le chasseur cinq-en-un"(chasseur, intercepteur,bombardier en piqué, bombardier torpilleur, bombardier moyen).

Un contrat pour trois prototypes (BuNos 57984-57986), est signé le 4 Mai 1943.

Le premier vol intervient en novembre 1944, alimenté par un moteur radial Pratt & Whitney XR-4360-10 à quatre rangées 28 cylindres, pour une puissance de 3000 chevaux et entraînant deux hélices tripales contra-rotatives, faisant de lui le plus gros monoplace de chasse de l’aviation américaine. 

L’armement proposé par Boeing se compose de six mitrailleuses 12,7 ou canons 20 mm montés dans les ailes, et une charge de 2900 kg de charge de bombes ou une torpille de 900 Kg.

 La configuration finale aboutie à un avion massif, mais au design épuré, avec une verrière en bulle, un châssis principal robuste, et surmonté par une variation de la dérive du B-29. Les deux autres prototypes ont été achevés après la guerre, et le troisième fut évalué à la base d’Eglin par l’Air Force.

Bien que l'essai du concept prometteur XF8B fût poursuivi en 1946 par l'USAAF et 1947 par l'US Navy, la fin de la guerre dans le Pacifique et le changement de stratégie de l'après-guerre exigeait que Boeing se concentre sur la construction de grands bombardiers basés à terre et les transports.

L'avènement des avions de chasse a réaction, ont conduit à l'annulation de nombreux projets d’appareils a moteurs à piston et par conséquent, l'USAF n’eu plus d'intérêt dans la poursuite du projet, seul l'US Navy était disposé à offrir un petit contrat a Boeing pour ce programme.

Les tests à Boeing Field furent marqués par un accident dans lequel un pilote d'essai rentra accidentellement son train d'atterrissage en approche finale, provoquant un atterrissage sur le ventre.

L’enquête montrera que l’accident fut causé par micro-interrupteur défectueux. Quand le programme d'essais fut clos, les prototypes ont été démolis, un par un, en s'attardant un peu sur le « 57986 » en 1950.

 Boeing XF8B-1 :

  • Moteur Pratt & Whitney XR-4360-10
  • 3000 Ch
  • 695 Km/h
  • 6 canons de 20mm – 2900 kg de charge ou torpille de 900 Kg
  • 9839 Kg en charge
  • 11400 m de plafond pratique
  • 4500 Km en distance franchissable
  • 1 pilote

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site