Tupolev SB

Tupolev SB : le bombardier "grande vitesse"

Le Tupolev SB (en russe: Skorostnoi Bombardirovschik : « bombardier à grande vitesse »), nom de projet TsAGI-40, est un bombardier à grande vitesse soviétique, également connu sous le nom de Tupolev ANT-40. Monoplan, bimoteur, à trois places, il effectue son premier vol en 1934. Sa conception est très avancée, mais manque d'élégance, à la grande consternation des équipages et du personnel d'entretien et de Staline, qui souligne «qu’il n'y a pas de banalités dans l'aviation ».

En 1933, le ministère soviétique de l'Air émet un appel d'offre pour un bombardier à haute vitesse. Les travaux sur cette proposition commencent en janvier 1934 au TsAGI. Le SB est conçu et développé dans l’OKB (« bureau d'études ») Tupolev par une équipe dirigée par A. A. Arkhangelski. Deux versions sont  planifiées, l'une avec moteurs Wright Cyclone, et l'autre avec l'Hispano-Suiza 12Y. Les compétences acquises dans la conception des avions MI-3 et DI-8 sont largement utilisés. Les deux premiers prototypes conçus sont désignés ANT-40.1 et ANT-40.2. Le prototype à moteur Cyclone vole le premier, le 7 octobre 1934, celui à moteur Hispano-Suiza, présentant une aile plus large, s'envole le 30 décembre 1935, montrant des performances supérieures.

L'ANT-40.2 est considéré comme un prototype de production, et ses performances sont impressionnantes. La désignation des avions de production devient SB et le premier SB sort de chaîne de production avant fin 1935, et avant que le ANT-40.2 ait achevé son programme d'essais en vol. L'avion entre en production à plein temps en 1936, et est produit dans deux usines jusqu'en 1941.

Le SB est un monoplan entièrement  métallique propulsé par deux Klimov M-100 de 12 cylindres refroidis par eau (version de production sous licence du moteur Hispano-Suiza 12-Y) et deux hélices à pales métalliques a pas fixe. Les moteurs sont fournis avec un radiateur en nid d'abeille de type frontal munis de volets verticaux thermo-commandés. Au début de la production le moteur M-100 est remplacé par une amélioration le M-100A entrainant une hélice tri-pales à pas variable, accroissant la vitesse a 423 km/h à 4 000 mètres.

Malgré le fait que les lignes d'assemblage sont en proie à de constantes modifications, quelque 400 SB sont livrés fin 1936. Un certain nombre se retrouvent en Espagne et 24 escadrons des VVS sont destinés à être équipés du nouveau bombardier. Avec ses excellentes performances lors de la guerre civile espagnole, il a acquis le nom populaire de « Katyushka ».

Bombardier le plus important numériquement au monde dans les années 1930, le SB est le premier avion moderne monocoque à revêtement travaillant produit en quantité en Union soviétique et probablement le bombardier le plus redoutable de la moitié des années 1930. De nombreuses versions ont été en opération en Espagne, en République de Chine, en Mongolie, en Finlande et au début de la guerre contre l'Allemagne en 1941. Environ 7 000 SB ont été produits au total. Il a également été utilisé dans diverses fonctions dans des versions civiles, pour la formation et dans de nombreux rôles secondaires.

De succès dans la guerre civile espagnole, car il surpassait la plupart des chasseurs, l'avion est devenu obsolète en 1941. En juin 1941, à la veille de l'invasion allemande, 94 % des bombardiers de l'armée de l'air soviétique (VVS RKKA) étaient des SB.

L'Union soviétique l'utilisa durant la guerre d'Hiver. Bien que généralement considérés comme obsolètes au début de la Seconde Guerre mondiale, les SB servirent massivement comme bombardiers sur le front de l'Est jusqu'en 1943. Ils furent ensuite employés dans d'autres rôles (transport, planeur...).

Tupolev SB :

  • 2 Moteurs Klimov M-103 V-12
  • 2 X 975 ch
  • 450 Km/h
  • 4 mitrailleuses de 7,62 mm et 600 Kg de bombes
  • 7880 kg en charge
  • 9300 m de plafond pratique
  • 2300 km de distance franchissable
  • 3 Equipiers

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site