Fairey Albacore

Fairey Albacore : le torpilleur du cuirassé Tirpitz

 

Le Fairey Albacore est un biplan monomoteur  bombardier-torpilleur britannique embarqué sur porte- avion construit par Fairey Aviation entre 1939 et 1943 pour la Fleet Air Arm et utilisé pendant la Deuxième Guerre mondiale.

L’Albacore est conçu comme un bombardier torpilleur triplace et remplaçant du vieillissant Fairey Swordfish , qui est en service depuis 1936 . 

Le prototype de l’Albacore est construit pour répondre aux spécifications S.41/36 pour un avion triplace TSR (torpilleur/surveillance/reconnaissance) de la FAA. Comme le Swordfish, l’Albacore est parfaitement capable de bombardement en piqué à des vitesses allants jusqu'à 400 km /h, avec une charge de 500 kg de bombes et équipé de freins de plongées.

L’Albacore possède un moteur plus puissant et une aérodynamique plus raffinée que son grand frère.

Il offre a l’équipage un habitacle fermé et chauffé, ainsi qu’un système de radeau de sauvetage automatique, éjecté en cas d’amerrissage forcé.

Le premier des deux prototypes vole le 12 Décembre 1938 et la production d’un premier lot de 98 avions en 1939. L’Albacore est dans un premier temps équipé du moteur Bristol Taurus II, puis d’une évolution le Taurus XII.

En février 1940, l’Albacore atteint une vitesse maximale de 277 Km/h à vide et 260 km/h en charge. Il est capable d’emporter soit une torpille de 910 kg, soit 750 Kg de bombes et possède un armement défensif composé de 2 ou 3 mitrailleuses Vickers 7,7 mm.

En mars 1940, le 826éme Naval Air Squadron est spécialement formée pour exploiter l'Albacore. Il est utilisé pour des attaques contre les ports et la navigation dans le Manche, à partir de bases à terre, ainsi que pour l'escorte de convoi.

Dés le début, l’Albacore souffre de problèmes de fiabilité moteurs avec le Bristol Taurus. Certains problèmes de dégagement suite au largage de la torpille sont aussi évoqués.  

Finalement, 15 escadrons de première ligne de la FAA sont équipés de l’Albacore, largement  exploité en Méditerranée. L’Albacore joue un rôle de premier plan dans l'infortuné raid sur Kirkenes et Petsamo (Norvège et Finlande) en Juillet 1941.

Avec plus de succès il a participé à la bataille du cap Matapan (Gréce) et les combats à El Alamein (Egypte), ainsi qu’au soutient des débarquements de Sicile et de Salerne.

Le 9 Mars 1942, 12 Albacore du porte-avions HMS Victorious sont lancés à l'attaque du cuirassé allemand Tirpitz en mer près de Narvik. Sur la base d’informations communiquées par l'un des six aéronefs équipés de radar, les Albacore du 817éme et 832éme escadrons torpillent le cuirassé nazi, lui infligeant de nombreux dégâts, ce qui lui vaudra de nombreux mois d’immobilisation.

En 1943, l’Albacore est progressivement remplacé par le Fairey Barracuda et le Grumman Avenger dans la Fleet Air Arm.

Fairey Albacore :

  • Moteur Bristol Taurus XII
  • 1130 Ch
  • 260 Km/h
  • 2 ou 3 Mitrailleuses 7.7 mm  750 Kg de bombes ou 1 torpilles de 910 Kg
  • 5730 Kg en charge
  • 6310 m de plafond pratique
  • 930Km en distance franchissable
  • 3 Equipiers

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×