Avro Manchester

Avro Manchester

 

L'Avro Manchester fut conçu à la suite d'une demande en 1936 du Ministère de l'Air britannique. Produit à 200 exemplaires, il fut un échec surtout à cause du manque de puissance et de fiabilité des moteurs, mais la cellule eut le mérite de servir de base pour le projet qui devait devenir le célèbre Avro Lancaster.

Le Manchester a été conçu en réponse à la spécification P.13/36 du Ministère de l'Air britannique, spécification qui a également été à l'origine du Handley Page Halifax.

La spécification concernait un bombardier moyen bimoteur utilisable partout dans le monde, capable de réaliser des attaques en piqué léger (30 degrés), de transporter des charges de bombes importantes (8 000 livres), ou bien deux torpilles de 18 pouces.

Il devait être propulsé par le puissant moteur Rolls Royce Vulture de 24 cylindres en X. Ce moteur était lui-même composé de deux blocs-moteur Peregrine à cylindres en V montés l'un par-dessus l'autre, celui du dessous étant inversé pour obtenir la forme en « X ».

Développé en 1935, le moteur avait suscité bien des espoirs (il devait développer 1 760 chevaux), mais il n'a développé au final qu'entre 1 480 et 1 500 chevaux. Le premier prototype du Manchester (L7246) a décollé pour la première fois le 25 juillet 1939 de l'aérodrome de Manchester.

Le second prototype a suivi le 26 mai 1940.
Alors que le Manchester avait été conçu avec une double dérive, un troisième dérive (centrale) a été ajoutée sur le premier appareil de série.

Un total de 20 appareils ont été construits avec cette configuration. Le Mk IA leur a succédé, revenant au système à empennage double, mais les dérives étant considérablement agrandies et pourvues de compensateurs. Cette configuration a plus tard été reprise sur le Lancaster.

Le Manchester MkIII, immatriculé BT308, qui a volé pour la première fois le 9 janvier 1941, était à peu de choses près le premier Lancaster car propulsé par 4 moteurs Merlin et doté d'une envergure plus importante, bien que reprenant dans un premier temps le triple empennage.

Le BT308 a reçu le nom de Lancaster dès la fin de son premier vol. Le second prototype du Lancaster (DG595), a été directement équipé de l'empennage du Manchester MkIA. La production du Manchester a été poursuivie jusqu'en novembre 1941, mais certains avions ont été transformés en Lancaster directement sur les chaînes d'assemblage.

Les Manchesters ont effectué 1 269 sorties opérationnelles (le dernière contre Brême le 25 juin 1942), larguant 1 826 tonnes de bombes, et perdant 63 appareils en opérations. La cause principale de ces pertes a été le manque de fiabilité des moteurs : ils avaient tendance à prendre feu sans signes avant-coureurs.

Avro Manchester :

  • 2 moteurs Rolls Royce Vulture I
  • 2 X 1500 Ch
  • 402 Km/h
  • 8 Mitrailleuses 7.7 mm  4695 Kg de bombes
  • 22680 Kg en charge
  • 5852 m de plafond pratique
  • 1930 Km en distance franchissable
  • 7 Equipiers

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site