Henschel Hs123

Henschel Hs123 : Le dernier Biplan de la Luftwaffe

 

 

Le Henschel Hs123 fut le dernier biplan de combat de la Luftwaffe. L’appareil répondait à un programme de la Luftwaffe pour un avion de chasse apte au bombardement en piqué.
Il était construit entièrement en métal (une rareté pour un biplan, même pour l’époque) et possédait des formes assez massives. Il fit son premier vol le 1er avril 1935 et les premiers appareils de série intégrèrent la Luftwaffe à l’automne 1936.

Il n’intégra les unités de chasse que durant une très courte période et ne fut construit qu’à 260 exemplaires pendant une année, en raison de sa conception obsolète et l’arrivée prochaine de chasseurs aux performances plus prometteuses (tel que le Messerschmitt Bf 109).

Il fut donc surtout employé comme avion d’assaut et bombardier en piqué, notamment durant le début de la Seconde Guerre mondiale, lors des campagnes de Pologne, de France et durant les premiers combats en Russie. Obsolète, il fut ensuite reversé aux écoles de bombardement en piqué.

Plusieurs escadrilles de la Luftwaffe sur le front de l’Est demandèrent officiellement de réactiver les chaînes de montages de cet avion stoppées avant guerre : en effet, celui-ci était très apprécié par les équipages pour sa robustesse, rentrant à bon port malgré de sévères dommages.

Il avait une bonne précision pour l’attaque au sol, mais son arme secrète était son moteur ! Celui-ci, lancé en surrégime, faisait un bruit qui ressemblait à un barrage d’artillerie démoralisant pour les troupes attaquées ! C’est ainsi qu’une unité de T-34 russes s’est enlisée dans un marais en tentant de fuir une « attaque » orchestrée par des Henschel à court de munitions.

Henschel Hs123 :

  • Moteur BMW 132 DC
  • 800 Ch
  • 340 Km/h
  • 2 Mitrailleuses 7.9 mm 200 Kg de bombes
  • 2217 Kg en charge
  • 9000 m de plafond pratique
  • 855 Km en distance franchissable
  • 1 Pilote 

 

hs123-3.jpg

hs123-4.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site