Yokosuka MXY7 Ohka

Yokosuka MXY7 Ohka : La monture des Kamikazes

 

L'Ohka (du japonais : fleur de cerisier) est un engin suicide utilisé par les Japon à la fin de la Seconde Guerre mondiale contre les États-Unis. Il s'agit d'un planeur monoplace conçu pour les opérations kamikaze, véritable bombe volante destinée à remplacer les Mitsubishi A6M.

Il pèse au total environ 2 140 kg et est armé d'une ogive de 1 200 kg situé à la tête de l'appareil.

Les marins américains ont surnommé ces bombes volantes baka (du japonais : stupide).

L'Ohka, accéléré par des fusées, est plus une torpille qu'un avion et doit être transporté par un bombardier (généralement unMitsubishi G4M transformé) puis largué.

Il est largué à 30 km de son objectif, à 7 000 mètres d'altitude pour atteindre sa cible avec une vitesse initiale de 1 000 km/h environ. À la différence d'une torpille ou d'un missile, l'Ohka n'est pas radioguidé et c'est pourquoi il nécessite d'être dirigé par un pilote.

Mais ce type d'engins était parfois plus meurtrier pour les pilotes japonais que pour les marins de l'US Navy. Avec une charge explosive de 1200 kg, cet avion fusée qui dépassait les 900 kilomètres à l'heure souffrait en effet d'un manque de maniabilité qui limitait son efficacité.

Le premier prototype (MXY-8) connut de nombreux contretemps et la première mise en service date de mars 1945.

Le 21 mars 1945, la première attaque est composée de 16 bombardiers Mitsubishi G4M (Betty) escortés par 55 Mitsubishi A6M (Zéros) dont la moitié durent faire demi-tour à cause de défaillances du moteur.

Ce premier assaut doit attaquer la Task Force 38 mais l'escorte, trop légère, ne protège pas suffisamment le raid qui est entièrement décimé par 50 F6F Hellcat venus les intercepter. 160 personnes périrent, aucun navire américain ne fut touché (l'interception eut lieu à 113 km du convoi américain).

Le 1er avril 1945, six  G4M Betty attaquent la flotte américaine à Okinawa. Au moins un Ohka a touché une cible, un canon de (406 mm) de l'USS West Virginia, lui causant des dommages modérés.

L'USS Alpine, l'USS Achernar et l'USS Tyrrell ont aussi été endommagés par des attaques kamikaze, sans qu'il ne soit possible de dire s'ils ont été touchés par des Ohka. Aucun Betty n'a survécu à l'attaque.

Le 12 avril 1945, neuf G4M Betty attaquent la flotte américaine à Okinawa. L'USS Mannert L. Abele est touché et se fend en deux avant de sombrer.
L'USS Jeffers détruit un Ohka grâce à ses canons anti-aériens à 45 mètres de là, mais l'explosion reste suffisamment puissante pour causer d'importants dégâts au navire qui est contraint de se retirer. L'USS Stanly est attaqué par deux Ohka.

Yokosuka MXY7 Ohka :

·         3 Moteurs fusées type 4

·         3 x 270 Kg de poussée

·         930 Km/h

·         1 Charge de 1200 Kg d’explosifs

·         2140 Kg en charge

·         8200 m de plafond pratique

·         80 Km en distance franchissable

·         1 Pilote

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×