Mitsubishi J8M

Mitsubishi J8M : Le Komet nippon

 

  

La Mitsubishi J8M Shūsui est un prototype d’intercepteur a moteur-fusée Japonais reposant sur les plans du Me163 Komet Allemand.

Le J8M1 a été conçu suite a un accord de licence pour la copie d’un Messerschmitt Me 163 Komet. Des difficultés dans le transport maritime pour l’acheminement au Japon, de l'avion a finalement amener l’ingénierie Japonaise a travaillé a partir d'un manuel d’opérations de vols et d'autres documentation limitée. 

Un seul prototype a été testé avant la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Les Japonais étaient très conscients des résultats de la stratégie de bombardement de l'Allemagne, et il savait que les bombardements des  B-29 sur le Japon poser d’énormes problèmes et essayèrent de lutter contre ce phénomène. 

Les attachés militaires japonais ont pris conscience du potentiel du Komet, après une visite de l'escadron d'évaluation de la Luftwaffe,  au centre Erprobungskommando 16. Ils ont négocié les droits de licence pour produire l'appareil et de son moteur-fusée le Walter HWK 509A. Le coût de la licence pour le moteur à lui seul couta 20 millions de Reichsmarks.

L'accord  était pour l'Allemagne de fournir les informations suivantes au  printemps 1944:

- Les plans complets du Me 163B Komet  et de son moteur HWK 509A.

- Un Komet complet, des sous-ensembles et composants.

- Trois moteurs HWK 509A complets.

- Informer le Japon de toutes les améliorations et évolution du Komet.

- Permettre au japonais d'étudier les procédés de fabrication à la fois pour le Komet et le moteur.

L'avion et les moteurs ont été envoyés à Kobe, au Japon, au début de l'année 1944. Il est probable que la cellule était dans le sous-marin japonais RO-501, qui quitté Kiel, en Allemagne, le 30 Mars 1944 et a été coulé en l'Atlantique le 13 Mai 1944 par les chasseurs du porte-avions USS Bogue.

Puis les plans et les moteurs furent embarqués sur le sous-marin japonais I-29, qui a quitté Lorient le 16 avril 1944 et arrivèrent à Singapour, le 14 Juillet 1944, par la suite le sous-marin fut coulé le 26 Juillet 1944 après avoir quitté Singapour par l’USS Sawfish près des Philippines.

Le Japon a décidé de tenter de copier le Me 163 en utilisant un manuel d'instruction de base sur le Komet .

Le J8M a pris à l'air pour son premier vol le 7 Juillet 1945, avec Lt. Cdr. Toyohiko Inuzuka comme pilote d’essais; Inuzuka larguée avec succès sur le chariot prit son envol et a commencé à gagner en vitesse. A une altitude de 400 mètres le moteur s'est arrêté brusquement et le J8M a décroché. 

Inuzuka a réussi a faire planer l'avion, mais a coupé en deux un petit bâtiment au bord du terrain d'aviation tout en essayant d’atterrir, provoquant l'éclatement de l'appareil en flammes. Inuzuka est mort le lendemain.

L'Allemagne a tenté d'envoyer un autre Komet sur l’U-864, mais ce sous-marin a coulé près de Bergen torpillé par le sous-marin britannique HMS Venturer en Février 1945.

Mitsubishi J8M Shūsui : 

·         Moteur Fusée Mitsubishi KR10

·         1500 Kg de poussée

·         900 Km/h

·         2 Canons 30 mm

·         3890 Kg en charge

·         12000 m de plafond pratique

·         5 Minutes 30 secondes de temps de vol

·         1 Equipiers

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site