Mitsubishi A7M

Mitsubishi A7M : le successeur du Zéro

 

Le Mitsubishi A7M a été initialement conçu comme le successeur de l’A6M Zéro, il fut développer à partir de 1942. Les objectifs étaient de parvenir à une vitesse supérieure au zéro et d’avoir la capacité de grimper, de piquer, d’avoir un armement ainsi qu’une meilleure maniabilité que celui-ci.

En conséquence, les ailes et la taille globale ont été significativement plus importantes, sur un pied d'égalité avec le P47 Thunderbolt. 

L’A7M1, qui a effectué son premier vol le 6 Mai 1944 a démontré une excellente manœuvrabilité, mais il était sous motorisé avec une vitesse à peine supérieure à celle du zéro. La Marine a ordonné d'arrêter le développement, le 30 Juillet 1944, mais Mitsubishi a obtenu l'autorisation de continuer le développement en utilisant le moteur Ha-43.

Le A7M2 atteint une vitesse de 628 km / h, en montée et dans d'autres domaines, les performances ont dépassés celles du zéro, conduisant la Marine a changer d'avis et a adopter le prototype. 

On aurait pu penser que l’A7m remplacerait l’A6m, la production ayant été perturbée par un tremblement de terre en Décembre 1944 dans la région de Nagoya, et par les bombardements alliés, avec seulement huit avions terminé à la fin de la guerre, celui-ci n’a jamais pu combattre.

Mitsubishi A7M :

·         Moteur Nakajima HA-43

·         2200 Ch

·         630 Km/h

·         2 Canons 20 mm 2 Mitrailleuses 13.2 mm

·         4720 Kg en charge

·         10900 m de plafond pratique

·         1500 Km en distance franchissable

·         1 Equipiers

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×