Gloster E28 Whittle

Gloster E28 Whittle : La propulsion a réaction sauce anglaise

 

Le Gloster E.28/39, (Gloster Whittle, Gloster Pioneer, ou Gloster G.40) a été le premier turboréacteur Britannique à voler au Royaume -Uni.

Conçu pour tester le nouveau réacteur Whittle en vol, les résultats du test permirent d'influer sur l'élaboration d'un avion de combat opérationnel, le Gloster Meteor.

En Septembre 1939, le ministère de l’air a publié un cahier des charges à Gloster pour un avion capable de tester les turboréacteurs de Frank Whittle.

Travaillant en étroite collaboration avec Whittle, l’ingénieur en chef de Gloster, George Carter a établi un avion de configuration d’ailes classiques, le réacteur étant implanté dans le nez.

Un contrat pour deux prototypes a été signé par le Ministère de l'Air le 3 Février 1940 et le premier achevée en avril 1941. Les travaux ont commencé a Hucclecote près de Gloucester, mais a ensuite été transféré à la Regent Motors à Cheltenham, considérée comme un lieu sûr contre les bombardements. E.28/39 Ce nom vient de l'appareil ayant été construit à la 28e "Experimental" cahier des charges émis par le ministère Air en 1939.

L'avion a été livré à Hucclecote pour les essais au sol commençant le 7 avril avec un moteur Power Jets W.1. Ces essais s’achevant de façon satisfaisante, l'appareil fut équipé d'un nouveau moteur, et le 15 Mai, le Gloster du chef pilote d'essai, Flight Lieutenant Gerry Sayer vola pour la première fois avec un appareil, mu par réacteur à Cranwell RAF, près de Sleaford dans le Lincolnshire.

Le vol a duré 17 minutes et a été un succès complet. Les essais ont continué avec des versions de plus en plus raffinés du moteur au cours des mois suivants. Plus tard dans le programme de test, de petits ailerons auxiliaires ont été ajoutés à proximité de l’empennage afin de fournir plus de stabilité à haute vitesse de vol.

Le cahier des charges E.28/39 avait effectivement demandé à l'avion de transporter deux mitrailleuses Browning de 7.7 mm dans chaque aile, mais celles-ci n'ont jamais été installées.

Le deuxième prototype (série W4046) a rejoint le programme d'essai le 1er Mars 1943, d'abord alimenté par une Rover W2B. Les tests ont révélés des problèmes avec l'huile moteur et les lubrifiants. Le deuxième prototype a été détruit le 30 Juillet dans un accident résultant d'un problème avec un aileron, attribuée à l'utilisation d’un mauvais type de graisse dans l'aileron de contrôle

Le premier prototype d'essais en vol fut conservé jusqu'en 1944, date à laquelle, des avions à turboréacteurs plus avancés furent disponibles. Bien que le Gloster E.28/39 n'a pas été en mesure d'atteindre des vitesses élevées, il s'est avéré capable d'être une plate-forme expérimentale et présentait un "bon taux de montée et de plafond».

En outre, l'expérience de l’E.28/39 a ouvert la voie à la Grande-Bretagne pour le premier jet opérationnelle, le Gloster Meteor.

Gloster E28 Whittle :

·         Turbo Réacteur Rover W2B

·         400 Kg de poussée

·         545 Km/

·         1700 Kg en charge

·         9755 m de plafond pratique

·         460 Km en distance franchissable

·         1 Pilote

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site