Nakajima A6M2 Rufe

Nakajima A6M2 Rufe : La version hydravion du fameux zero

 

 

Le Nakajima A6M2-N est hydravion de chasse, dérivé du fameux Mitsubishi A6M2 Zéro modèle 11 et baptisé Rufe par le code des alliés.

Partant du constat que dans certaines petites îles du Pacifique, il est impossible de construire des pistes, la marine impériale estime nécessaire de posséder un hydravion de combat et émet en 1940 une spécification pour un appareil de ce type permettant d’appuyer ses opérations offensives.

Le projet N1K1 Kyofu de Kawanishi, n’arrivant pas, la marine impériale décide de faire transformer en chasseur à flotteurs le Mitsubishi A6M2 Zéro.

La construction sous licence est accordée par Mitsubishi pour son avion terrestre A6M2 Modèle 11 à l’avionneur Nakajima. La transformation du zéro consiste a placé un gros flotteur central et deux petit sous chaque ailes en démontant et masquant le train d’atterrissage d’origine.

Au vu des résultats, très satisfaisant suite au premier vol en 1941 du prototype, la mise ne production est immédiate, car l’appareil se révèle très rapide pour un hydravion et conserve l'exceptionnelle maniabilité du donneur, l'A6M2.

Sur le terrain d’opération, l'escadre de Yokohama est déployée dans les iles Salomon mais rapidement réduite à néant. Les A6M2 Rufe sont aussi utilisés dans les Aléoutiennes mais sont décimés par les chasseurs terrestres américains. Les A6M2 Rufe serviront alors à l'entraînement des pilotes de N1K1, qui ne rencontreront pas plus le succès.

327 exemplaires seulement furent produits.

Nakajima A6M2-N :

  • Moteur Nakajima Sakae 12
  • 940 ch
  • 435 Km/h
  • 2 Canons de 20 mm 2 mitrailleuses 7.7 mm et 120 Kg de bombes
  • 2 880 kg en charge
  • 10 000 m de plafond pratique
  • 1 783 km en distance franchissable
  • 1 Pilote

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site