Dornier Do18

Dornier Do18

 

Le Dornier Do18 était un hydravion allemand directement dérivé du Dornier Do 15 Wal « Baleine », conçu en 1935 à l'origine pour la Lufthansa.

En configuration civile, il établit le record de vol sans escale de 8 391 km entre Start Point (Devon, Angleterre) et Caravelas (Brésil). Il servit aussi, durant la Seconde Guerre mondiale, au sein de la Luftwaffe en tant que patrouilleur maritime et avion de sauvetage en mer.

Le Do18 retient de son grand frère le Do15, une coque en métal avec des ailerons stabilisateurs de chaque côté, en améliorant son aérodynamique. Le prototype Do18a vola pour la première fois le 15 mars 1937, motorisé avec 2 Junkers Jumo 5 de 540 cv en configuration push-pull. Quatre Do18E furent améliorés avec des moteurs Junkers Jumo 205C de 600 cv.

Le Dornier Do18 en service au sein de la Luftwaffe était déjà jugé obsolète lorsque que la Seconde Guerre Mondiale éclata, mais quelques un servirent quand même dans des missions de reconnaissance en Mer du Nord.

Il se révéla très vulnérable face à des appareils lourdement armés de la RAF tels que les Short Sunderland ou les Lockheed Hudson, c'est pour cela qu'il fut très vite relégué à des missions de recherche et secours en mer.

Le Do18 fut le premier appareil allemand abattu de la Seconde Guerre Mondiale, par une formation de trois chasseurs britanniques Blackburn B24 Skua, appartenant au 803 Naval Air Squadron du HMS Ark Royal, le 26 Septembre 1939 au-dessus de la Mer du Nord.

Dornier Do18 :

  • 2 Moteurs junkers 205D
  • 2 X 880 Ch
  • 260 Km/h
  • 1 Canon 20 mm 1 Mitrailleuse 13 mm 100 kg de bombes
  • 10350 Kg en charge
  • 4200 m de plafond pratique
  • 3500 Km en distance franchissable
  • 4 Equipiers

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×