Blohm Voss BV222 Viking

Blohm Voss BV222 Viking : L'hydravion hexamoteurs

 

Le Blohm & Voss BV 222 Viking est un hydravion hexamoteurs allemand utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale.

Initialement conçu comme avion de transport commercial, et produit en quantités limités, il fut le plus grand hydravion à atteindre un niveau opérationnel au cours de la guerre.

Avant la Seconde Guerre mondiale, la compagnie aérienne allemande Lufthansa effectue de nombreux vols postaux transatlantiques. Cependant, son principal intérêt est le transport de passagers, aboutissant au lancement d’un programme en 1936 qui abouti à une commande de trois hydravions BV 222 bateaux conçu par le Dr Richard Vogt.

Le premier prototype, le V1, dont la construction commence en 1938, suivi par les V2 et V3, vole pour la première fois en septembre 1940.

Il porte l’immatriculation civile D-ANTE et démontre au cours des essais qu’il peut emporter 92 passagers a la vitesse de 385 Km/h. Les caractéristiques de vol sont jugées très satisfaisantes, mais nécessitant quelques améliorations.

Les essais durent jusqu’en décembre 1940, passant entre temps sous services du Lufttransportgruppe, transport de la Luftwaffe.

Le modèle de présérie, est motorisé par des moteurs en étoiles 9 cylindres Bramo 323 Fafnir, mais sont remplacé en définitive par des diesel six cylindres en lignes Jumo 207-C de 1300 chevaux. L'utilisation de moteurs diesel permis le ravitaillement en mer soit par des navires ravitailleurs ou des sous-marins.

Le BV 222 V1 a effectué sept vols entre Hambourg et Kirkenes(Norvège) jusqu'au 19 août 1941, transportant un total de 65,000 kg de fournitures et 221 blessés, sur une distance de 30 000 km au total. Après une révision à Hambourg, le BV 222 V1 est envoyé à Athènes, où il transporte les fournitures pour l’Afrika-Corps, faisant 17 vols entre le 16 Octobre et 6 Novembre 1941. Le V1 est à ce moment non armés, et est accompagné d’une escorte de deux chasseurs lourds Messerschmitt Bf 110.

Par la suite le BV 222 V1 est équipé d’armement défensif composé d’une mitrailleuse 7,92 mm dans la coque, deux autres de calibre 13 mm montés en tourelles et de quatre autres 7,92 mm sur les flancs. Entre 1942 et 1943, l'avion vole sur le théâtre d’opération méditerranéen, à la mi-février 1943, il coule à l'atterrissage, après une collision avec une épave immergée au port du Pirée.

Le BV 222 V2 fait son premier vol le 7 août 1941. Comme l'avion est destiné à des vols longues distance au dessus des flots, en plus de l'armement monté sur le V1, il reçoit deux mitrailleuses 13 mm, montés sur tourelles et implanté sur les ailes. Tirant vers l’arrière, ces tourelles sont accessibles via un passage tubulaire de 1 m de diamètre. En 1944, le BV 222  V2 participe à l'opération Schatzgräber ("chasseur de trésor"), le nom de code d'une station météorologique allemande dans l'Arctique, dont  l’équipage est malade et doit être évacués. Le BV222 loupe son atterrissage et est gravement endommagé.

Le BV 222 V3 effectue son premier vol le 28 Novembre 1941et détruit ainsi que le V5  le 20 Juin 1943 à Biscarrosse par un de Havilland Mosquitos du 264éme escadron de la RAF.

Le BV 222 V4, qui avait pour sa part une queue à hauteur fut affecté a des vols dans les cieux africains.

Le BV222 V6 est abattu le 21 août 1942 à Tarente alors qu’il est en route pour Tripoli par un Bristol Beaufighter, ainsi que le BV 222 V8, le 10 Décembre de la même année.

Le BV 222 V7 effectue son premier vol le 1er avril 1943, équipé de six Jumo 207C, moteurs en ligne diesel à deux temps. Avec une masse au décollage de 50,000 kg et une distance franchissable de 6100 km il est conçu comme le prototype BV 222 C.

Suite à l’invasion de la Normandie en Juin 1944, les BV 222 restant sont  transférés la Kampfgeschwader 200 (KG 200), unité spéciale de reconnaissance et évaluations d’aéronefs. Par la suite, un Bv22 est détruit par l’attaque d’un Hawker Typhoon en avril 1945 à Seedorf et les BV222 V4 et V7 sont sabordés. Les trois BV222 survivant furent capturés et utilisé par les alliés.

Capturé à Sørreisa en Norvège après la guerre le BV222 V2, fut piloté, après réparation, par le Capitaine Eric "Winkle" Brown de Norvège à une base de la RAF à Calshot en 1946. Après avoir été testé par la Marine Experimental Aircraft Establishment à Felixstowe , il est affecté au 20éme Squadron de la RAF et utilisé jusqu'en 1947, puis,  abandonné.

Le BV222 V2 porta brièvement des marques d’identification américaines en 1946. Le V2 a été sabordé plus tard par les Britanniques qui l'on comblée avec des pièces de rechange du BV 222, prés de la base de Ilsvika(Novége). Le BV222 V2 a été remorqué jusqu'à une position entre les îles de Fagervika et de Monk où l'on pense qu'il repose aujourd’hui,  parfaitement conservé sur le fond marin, en raison d’un faible niveau d'oxygène dans l'eau. Il est prévu de renfloué et de restaurer cet avion.

Blohm & Voss BV 222 :

  • 6 Moteurs Diesel Junkers Jumo 207C
  • 6 X 1350 Ch
  • 390 Km/h
  • 3 Canon 20 mm 5 Mitrailleuse 13 mm
  • 45685 Kg en charge
  • 7300 m de plafond pratique
  • 6100 Km en distance franchissable
  • 11 Equipiers

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×