Arado Ar 95

Arado Ar 95 

 

  

L'Arado Ar 95 est un hydravion biplan allemand, utilisé pour des missions de reconnaissance côtière et de bombardement léger lors de la Seconde Guerre mondiale.

En 1935, Walter Blume, l’as de la première guerre mondiale et ingénieur a l’Arado Flugzeugwerke, débute de son initiative l’étude d’un hydravion léger de reconnaissance côtière et d’attaque. Il s’inspire de son travail sur l’Arado Ar 68 pour la conception d’un biplan, biplace entièrement métallique, soignant particulièrement le travail de l’haubanage, afin de faciliter à la fois la vision vers le haut et l’accès à l’habitacle.

L’armement de l’appareil est composé d’une mitrailleuse MG 17 de 7,9 mm tirant vers l’avant, une MG 15 de même calibre sur pivot à l’arrière et une torpille de 800 kg ou une bombe de 500 kg sous le fuselage.

Le premier prototype, un hydravion catamaran, prend l’air en 1936, équipé d’un moteur 9 cylindres en étoile BMW 132  De de 880 chevaux. Un deuxième prototype est conçu en même temps, équipé pour sa part d’un 12 cylindres en V inversé Junkers Jumo 210 de 690 chevaux. Un troisième prototype est aménagé en triplace.

Ces prototypes sont testés et comparés au Focke Wulf FW62 et au Heinkel He 114.

Le prototype à moteur BMW est finalement jugé comme le meilleur et bénéficie d’une commande de 6 Ar 95 A-0 de présérie. Le premier Ar 95 de présérie se différencie des prototypes par l’ajout d’une verrière recouvrant les cockpits et ouverte à l’arrière pour laisser le champ libre à la mitrailleuse.

La mise au point opérationnelle de l’Arado Ar 95 se fait en Espagne, au sein de la Légion Condor en août 1938. Ils sont basés à Majorque et 3 appareils sont finalement cédés aux espagnols.

Les commandes tardant à venir, Arado développe deux versions destinées à l’exportation, l’Ar 95W à flotteurs et l’Ar 95L, version terrestre avec train classique fixe caréné. Le Chili commande 6 Ar 95 suivie de la Turquie qui en commande 12, qui seront finalement réquisitionnés par la Luftwaffe.

Une version destiné à être embarqué sur les futurs porte-avions allemands, l’Arado Ar 195 est aussi développée. L’Ar 195 se différencie de l’Ar 95 par un habitacle déporté vers l’avant, le pare-brise venant s’appuyer sur l’intrados du plan supérieur au niveau du bord d’attaque.

3 prototypes sont construits (Ar-195V-1, Ar 195V-2 et Ar 195V-3) avec des carénages de train moins importants et les équipements marins spécifiques aux appareils embarqués. Cet appareil fut rapidement abandonné en faveur de l'Ar 197.

L’Arado Ar 95 sera construit a 42 exemplaire et fut retiré du service en 1944.

Arado Ar 95 :

  • Moteur BMW De
  • 880 Ch
  • 310 Km/h
  • 3 Mitrailleuses 7.92 mm 1 torpille de 800 Kg ou 500 Kg de bombes
  • 3560 Kg en charge
  • 7300 m de plafond pratique
  • 1100 Km en distance franchissable
  • 2 Pilote

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site