la royal australian air force

La Royal Australian Air Force

 

 

 

 

La Royal Australian Air Force (RAAF) est l'armée de l'air de l'Australian Defence Force. 


La RAAF a été fondé en Mars 1912, l'Australian Flying Corps est devenu pleinement indépendant en Mars 1921. La devise sur les armoiries de la RAAF est l'expression latine «Per Ardua ad Astra », qui signifie «À travers l'adversité vers les étoiles », la Royal Air Force utilise le même slogan, mais il se traduit comme "l'adversité à travers les étoiles».

En 1939, juste après le début de la Seconde Guerre mondiale, l'Australie rejoint l'Empire Air Training Scheme, les pilotes reçoivent une formation de base en Australie avant de se rendre au Canada pour la renforcer. Un total de 19 bombardiers de chasse et de reconnaissance de la RAAF ainsi que d'autres escadrons servirent d'abord en Grande-Bretagne, et dans la Desert Air Force, en Afrique du Nord et en Méditerranée. Environ neuf pour cent des membres du personnel qui a servi au titre de la RAF britannique en Europe et en Méditerranée ont été des membres de la RAAF.

Sur le théâtre des opérations en Europe, les pilotes de la RAAF ont eu un rôle particulièrement notable dans la RAF Bomber Command: ils représentent deux pour cent de tous les pilotes australien au cours de la guerre, mais représentaient 23% du nombre total tués en action.

Cette statistique est également illustrée par le fait que le 460éme Escadron RAAF, combattant surtout sur des Avro Lancaster, a un établissement officiel d'environ 200 équipages.

Le début de la guerre du Pacifique et l'évolution rapide des forces japonaises menaçait le continent australien pour la première fois. La RAAF était très mal préparés à la situation d'urgence, et avait initialement des forces disponibles négligeables pour le combat dans le Pacifique.

En 1941 et au début des années 1942, de nombreux aviateurs Australiens, dans le 21éme et 453éme escadron de la RAF, ont participés au combat en Extrême-Orient en Malaisie, à Singapour et en Indes néerlandaises.

Les effets dévastateurs des raids aériens sur Darwin, le 19 Février 1942 a conduit le commandement australien a rapatriés des forces aériennes. Des escadrons de la RAAF ont été transférées de l'hémisphère Nord, même si un grand nombre y sont restés jusqu'à la fin de la guerre. La Pénurie d’avions de combat et d'attaque au sol a conduit à l'acquisition de P40 Kittyhawks américains.

Les P40 Kittyhawks de la RAAF ont joués un rôle crucial dans la campagne de Nouvelle-Guinée et des îles Salomon, en particulier dans des opérations comme la bataille de Milne Bay. En réponse à une éventuelle menace de guerre chimique japonaise, la RAAF a importé des centaines de milliers d'armes chimiques en Australie.

Dans la bataille de la mer de Bismarck, des Bristol Beaufighters importé en Angleterre s’avéré très efficace comme avion d'attaque au sol et maritime. Les Beaufighters ont été fait localement par le PAH (usine australienne de construction d’avions).

Les escadrons de bombardiers de la RAAF étaient essentiellement composés de 287 B-24 Libérator, ce qui permettait de bombarder des objectifs japonais aussi loin que Bornéo et les Philippines à partir de terrains d'aviation situés en Australie et en Nouvelle-Guinée.

À la fin de 1945, la RAAF avait reçu ou commandé 500 P-51 Mustang de combat et d'attaque au sol. La RAAF comprend, à cette époque, plus de 18.000 personnes et 20 escadrons, elle a pris part dans les campagnes de Philippines et de Bornéo et devait participer à l'invasion de la Chine continentale, l'Opération Downfall.

Toutefois, la guerre pris fin soudainement par les des attaques nucléaires américaines sur le Japon. A la suite de l'Empire Air Training Scheme, environ 20.000 personnes en Australie ont servis dans d'autres forces aériennes du Commonwealth en Europe durant la Seconde Guerre mondiale. Un total de 216.900 hommes et femmes ont servi dans la RAAF, dont 11.061 ont été tués en action.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×