Potez 631

Potez 630/631 : Le chasseur bimoteur francais.

 

Le Potez 631 est un chasseur français de la Seconde Guerre mondiale. Le Potez 631 et les modèles dérivés était une famille d’appareils bimoteurs développés pour l’Armée de l’air à la fin des années 1930. Sa conception est contemporaine à celle du Bristol Blenheim britannique et Messerschmitt Bf 110 allemand.

L’état-major de l’armée de l’Air émit un programme en octobre 1934, concernant un triplace de commandement à la chasse destiné à guider des intercepteurs, à vue et par radio, sur le lieu des combats, ainsi que des missions secondaires telles que l’escorte et la chasse de jour et de nuit. Le prototype du Potez 63 effectua son vol initial en avril 1936, les premiers exemplaires de série en février 1938.

La lignée des Potez 63 fut une des plus prolifiques de l’industrie aéronautique française, déclinée en version chasseurs lourds, bombardiers et avions de reconnaissance (1100 exemplaires en juin 1940). Cet appareil donna naissance au chasseur de jour Potez 630 et au chasseur de nuit Potez 631, tous deux se présentait comme un bimoteur a ailes basses, a train d’atterrissage semi-escamotable et a empennage bi dérive.

Dans les derniers jours du mois d’août 1939, à la veille de la déclaration de guerre à l’Allemagne, l’armée de l’Air alignait 379 Potez 63, dont les deux tiers environ étaient affectés à des unités opérationnelles, les autres se trouvant en réserve dans les parcs.

Les Potez 63 de certaines escadrilles furent confondues avec des Messerschmitt Bf110 par la chasse et l’artillerie antiaérienne française et britannique. Peu de Potez 631 continuèrent à voler après l’Armistice du 25 juin 1940, à la suite de l’invasion de la zone non occupée, en novembre 1942, les Allemands et les Italiens en saisirent quelques dizaines qu’ils utilisèrent pour l’entraînement.

Une caractéristique typique des modèles 630 et 631 était leur armement frontal, qui consistait à la base en deux canons de 20 mm Hispano-Suiza HS.404 montés sous le fuselage, bien que parfois un des canons était remplacé par une mitrailleuse MAC 1934. Plus tard, les Potez 631 reçurent quatre mitrailleuses extérieures légères sous les ailes, il était même théoriquement possible d’en mettre six.

Tandis que le projet de chasseur de nuit Potez 635 CN2 était annulé et que le Potez 63.12 C3 équipé de moteurs en étoile Pratt & Whitney Twin Wasp Junior restait à l’état de prototype, le premier lot de chasseurs lourds Potez 671(dérivés du prototype Potez 670-01) était sur les chaines de montages quand les allemands capturèrent l’usine SNCAN de Méaulte près d’Albert.

Quelques-uns uns allaient être employés par les Forces aériennes françaises libres en Afrique

Potez 631 :

  • 2 moteurs Gnome-Rhône 14 Mars en étoiles
  • 2 X 710 Ch
  • 410 Km/h
  • 2 canons de 20 mm et 1 Mitrailleuse 7.5 mm
  • 4430 Kg en charge
  • 8000 m de plafond pratique
  • 1500 Km en distance franchissable
  • 2 ou 3 équipiers

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site