Curtiss H75

Curtiss H75 Hawk : Le "Mal Armé"


 

Le Curtiss H75 Hawk est l’équivalent du Curtiss P36 Américain, il fut un des appareils les plus populaire des pilotes français de la période 1939-1940.

Début 1938, le gouvernement français négocie avec le constructeur américain Curtiss pour la fourniture de trois cents Curtiss H75A. Celui-ci est une version conçue pour l’exportation du P-36 proposé avec soit un moteur Pratt & Whitney Twin Wasp, soit un Wright Cyclone.

En septembre 1939, le Groupe de Chasse II/4, équipé de cet appareil, signe la première victoire aérienne des alliés de la seconde guerre mondiale, en abattant deux Messerschmitt Bf109. En 1940, les groupes de chasse III/2, I/4, II/4, I/5 et II/5, équipés de H75, revendique 230 victoires et 80 « probables » contre une perte de 29 appareils.

Edmond Marin la Meslée, alors lieutenant, totalise vingt victoires, seize homologuées et quatre probables aux commandes d’un Hawk, remportées pour la plupart en mai et juin 1940, devenant de ce fait l’as le plus titré de la campagne de France.

Le H75 souffrait d’un grave problème de vitesse face a son principal adversaire le Messerschmitt Bf 109E, lui concédant une vitesse de pointe de 100 Km/h. L’autre point faible était son armement, seulement 4 mitrailleuses de calibre trop faible et de plus capricieuses...

Curtiss H75 Hawk :

  • Moteur Wright 75A-4
  • 1200 Ch
  • 520 Km/h
  • 4 mitrailleuses 7.5 mm
  • 2608 Kg en charge
  • 10000 m de plafond pratique
  • 1614 Km en distance franchissable
  • 1 pilote

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site