Westland Whirlwind

Westland Whirlwind : Un chasseur bimoteur prometeur

 

Le Westland Whirlwind fut le premier avion de chasse monoplace bimoteur de la Royal Air Force. Apparu à la fin des années 1930 et doté de bonnes caractéristiques de base, il aurait pu connaitre une belle carrière pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cependant, des problèmes de développement du moteur Rolls-Royce Peregrine retardèrent le projet et un nombre relativement réduit d'exemplaires furent finalement construits.

Le prototype vola le 11 octobre 1938 et fit forte impression surtout à cause de la grande puissance de feu offerte par ses quatre canons de 20 mn dans le nez. Le Whirlwind se révéla être un avion bien adapté à ses missions (notamment du fait de son armement). Il avait cependant une autonomie assez limitée et, surtout, ses moteurs étaient peu fiables.

Le moteur Rolls-Royce Peregrine est en fait un Kestrel gonflé et fragile. Comme le constructeur Rolls-Royce concentrait ses efforts sur le moteur Merlin destiné au Supermarine Spitfire, cela condamnait l'avion à terme.

Par ailleurs, et malgré ses volets Fowler, sa vitesse d'atterrissage de 128 km/h lui interdisait néanmoins l'utilisation des terrains courts en herbe.

Les premiers Whirlwind furent livrés à l'été 1940 (en service en juin). La production se termina en décembre 1941. 112 exemplaires furent construits. Seulement deux escadrilles, la 263e et la 137e, l'utilisèrent jusqu'à fin 1943 comme chasseurs d'escorte ou pour des missions d'attaque à basse altitude.

En août 1941, la 263e escorta des Blenheims jusqu'à Cologne en plein jour. Le "Whirlibomber" termina sa carrière par des missions de bombardement et d'attaques à la mitrailleuse.

Westland Whirlwind :

  • 2 X moteurs Rolls Royce Pelegrine I
  • 2 X 885 ch
  • 580 Km/h
  • 4 Canons de 20 mm 450 Kg de bombes
  • 5200 Kg en charge
  • 9240 m de plafond pratique
  • 1280 km en distance franchissable
  • 1 pilote

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site