Focke Wulf Ta154

Focke Wulf Ta154 Moskito : Le mosquito de la Luftwaffe

 

Influencés par le Mosquito britannique, les Allemands lancent leur propre version d'un intercepteur construit en bois, qu'ils appelleront Moskito. Par ailleurs, les diffucultés d'approvisionnement en matériel stratégique et le manque d'ouvriers spécialisés poussèrent les autorité aéronautiques allemandes à demander en 1942 un chasseur nocturne bimoteur construit entièrement en bois.

Le Ta 154, réalisé par Kurt Tank, vole en juillet 1943, constitua un excellent exemple de machine de combat capable d'abattre les bombardiers lourds, mais, après avoir fabriqué quelques exemplaires, l'Allemagne délaissa le projet à cause de gros problèmes de construction, provoqués par le manque d'adhésifs appropriés. Sa production est confiée à une usine en Pologne est donc finalement annulée.

Le prototype du Ta 254 (version améliorée) se brise en vol, le responsable étant la nouvelle colle trop acide qui détruit le bois. Les usines qui fabriquaient les anciennes colles (Tego-Film) avaient été détruites par un bombardement des Alliés. Une colle de substitution avait donc été employée.
Toutefois, 15 Ta 154 auront été construits, mais ils ne sont pas devenus opérationnels, pas même les versions bourrées d'explosifs destinés à détruire les formations de bombardiers.

Focke Wulf Ta154 Moskito:

  • 2 moteurs Junkers Jumo 213E
  • 2 X 1750 Ch
  • 640 Km/h
  • 2 Canons de 30 mm et 2 Mitrailleuses 20 mm
  • 9560 kg en charge
  • 10900 m de plafond pratique
  • 1850 Km en distance franchissable
  • 1 pilote

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site