Focke Wulf Fw190

Focke Wulf Fw190 : Le chasseur multi-roles

 

Le Focke-Wulf Fw 190 Würger est un avion de chasse monoplace utilisé par l'Allemagne du IIIéme Reich pendant la Seconde Guerre mondiale, à partir de 1941. Il ne réussit jamais à remplacer complètement le Messerschmitt BF 109 comme principal chasseur de la Luftwaffe, bien qu'il lui soit supérieur dans l'absolu et malgré plus de vingt mille avions produits.

Cependant, grâce à sa polyvalence issue d'une construction modulaire, il donna naissance à un grand nombre de modèles dérivés qui permirent de remplacer le Junkers JU 87 (Stuka) comme avion d'appui des troupes au sol, et le Messerschmitt BF 110 comme chasseur lourd pour lutter contre les bombardiers, lorsque ces deux derniers avions furent devenus beaucoup trop vulnérables pour continuer à être envoyés au combat.

L'avion fut commandé par le ministère de l'air allemand (RLM) en 1937, pour seconder le Messerschmitt Bf 109, qui commençait seulement à entrer en service. Ce qui imposait le choix d'un moteur différent du Daimler-Benz DB 601 à refroidissement liquide, pour dédier la production de celui-ci au chasseur de Willy Messerschmitt. À la surprise générale, et contre les habitudes en vogue en Europe pour les chasseurs monomoteurs, Kurt Tank, ingénieur en chef de Focke-Wulf, opta pour un moteur radial à refroidissement par air, le BMW 139.

Pour limiter l'inconvénient que représentait la section frontale plus importante de ce moteur, il l'enveloppa dans un capot moteur aérodynamique très ajusté, avec une turbine de refroidissement par air forcé très caractéristique dans la prise d'air annulaire juste derrière la casserole d'hélice.

Le prototype Fw 190 V1 vole pour la première fois le 1er juin 1939, aux mains de Hans Sanders, le chef pilote de la société, et rapidement il est expédié au centre d'essai de Rechlin de la Luftwaffe. En octobre, le second prototype Fw 190 V2 est fourni aux autorités pour les essais d'armement, avec quatre mitrailleuses MG 17. Une paire étant placée sur le dessus du moteur, noyée dans le capot moteur et une autre dans les emplantures d'aile, toutes les quatre tirent entre les pales de l'hélice et sont donc synchronisées.

Suite à des essais en soufflerie qui montrent l'absence d'avantage aérodynamique du modèle enveloppant du carénage d'hélice, on reconstruisit les deux prototypes avec un capot moteur plus conventionnel. Cette modification permet de régler, en partie, les problèmes rencontrés sur les deux prototypes, au niveau de l'isolation du poste de pilotage aux gaz d'échappement, et à la température. Celle-ci atteignant parfois 55°C.

Mais Tank n'est pas satisfait du BMW 139, qui se révèle trop peu puissant et peu adapté, il décide de le remplacer par un BMW 801, qui va être conçu en urgence et spécifiquement pour l'avion par BMW. Ce nouveau radial, de quatorze cylindres au lieu de dix huit, est sensiblement de même diamètre, mais il est plus lourd de 160 kg et un peu plus long.

Les Fw 190 V3 et V4, déjà trop avancés pour être modifiés sont utilisés pour des essais statiques, puis ferraillés, et le Fw 190 V5 est redessiné pour embarquer le nouveau moteur. La cellule est renforcée pour supporter l'augmentation de la puissance et le poste de pilotage est reculé, la masse de l'avion atteint 3400 kg, soit une augmentation de 25%, la charge alaire passant elle de 186 à 227 kg/m².

La maniabilité et la vitesse ascensionnelle sont sensiblement affectées, mais Hermann Göring, est néanmoins impressionné par les démonstrations en vol, et décide la production immédiate d'une présérie de quarante exemplaires, désignée Fw 190 A-0.

Le Fw 190 est un chasseur remarquable, qui fit d'emblée preuve de sa supériorité face à son rival britannique le Spitfire à des altitudes basses et moyennes. Cependant son moteur n'est pourvu que d'un compresseur assez simple, avec un étage et deux vitesses, ce qui empêche l'avion d'être performant en altitude, la puissance du moteur chutant assez rapidement au dessus de cinq mille mètres.

Le bureau d'étude de Tank cherche assez rapidement, parallèlement à la production et l'évolution du Fw 190A, à mettre au point une version pour la haute altitude, au cours de plusieurs programmes successifs.

Focke Wulf Fw190 :

  • Moteurs BMW 801D2
  • 1730 Ch
  • 660 Km/h
  • 4 Canons  20 mm 4 mitrailleuses 13 mm 500Kg de bombes ou roquettes
  • 4900 Kg en charge
  • 10300 m de plafond
  • 850 Km en distance franchissable
  • 1 Pilote

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site