Nakajima Ki49

Nakajima Ki49

 

Le Nakajima Ki49 fut le premier bombardier de l'armée de l'air impériale japonaise à être armé d'une tourelle en queue d'avion. Cependant, à part ce détail, le Nakajima Ki49 Donryu (dit Helen) ne constitua jamais une machine exceptionnelle.

L'armée de terre émit une note concernant un nouveau bombardier lourd qui devait être suffisamment rapide, puissant et bien armé pour se passer d'escorte de chasse au début de 1938.

Le premier prototype fut prêt exactement un an après mais les hésitations de l'armée de terre sur son utilisation retardèrent le projet. Les premiers Ki49 arrivèrent dans les unités en août 1941.

819 exemplaires furent produit, le dernier en 1944.Conçu pour remplacer le Ki21, il ne parvint jamais à atteindre des performances qui lui étaient supérieures et, de ce fait, ne le remplaça qu'en partie. Il montra comme principaux défauts un manque de puissance et une grande faiblesse de l'armement défensif, ce qui en fit toujours une proie facile pour les chasseurs américains.

Cependant le Ki49 possédait aussi des qualités comme un excellent blindage de protection de l'équipage et des réservoirs avec des dispositifs de sécurité efficaces.

Nakajima Ki49 :

  • 2 Moteurs Nakajima HA109
  • 2 X 1500 Ch
  • 490 Km/h
  • 1 Canons 20 mm 3 Mitrailleuses 12.7 mm et 2 de 7.7 mm 1000 kg de bombes
  • 11400 Kg en charge
  • 9300 m de plafond pratique
  • 2950 Km en distance franchissable
  • 8 Equipiers

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×