Aichi D3A Val

Aichi D3A Val : Le bombardier de Pearl Harbor

 

L’Aichi D3A est un bombardier en piqué biplace en tandem japonais dénommé Val par le code des alliés du Pacifique. Premier avion japonais à bombarder des objectifs américains et aussi celui qui parvint à couler la plus grande quantité de navires de combats alliés, cet appareil a participé à pratiquement toutes les opérations aéronavales japonaises de la Seconde Guerre mondiale.

Au cours de l’été 1936 la Marine Impériale japonaise lança une fiche-programme (11-Shi) concernant un monoplan d’attaque en piqué embarqué destiné à remplacer les biplans Aichi D1A. Aichi, Nakajima et Mitsubishi se portèrent candidats, seuls les deux premiers se voyant commander chacun deux prototypes. Le projet développé par Aichi Tokei Denki Seizo Co associait une voilure elliptique inspirée du Heinkel He 70 et un fuselage au dessin assez proche du Mitsubishi A6M Zéro malgré un poste de pilotage biplace en tandem.

De construction entièrement métallique avec surfaces mobiles entoilées, il était calculé pour résister à une attaque en piqué, et pour simplifier la construction, un train classique fixe caréné fut retenu, la trainée engendrée ne devant pas influer de façon importante sur les performances. Tracté par un moteur 9 cylindres en étoile Nakajima Hikari 1 de 710 chevaux au décollage entrainant une hélice tripale métallique, le prototype débuta ses essais en janvier 1938.

Les premiers essais se révélèrent décevants : sous-motorisé, l’Aichi AM17 (désignation constructeur) était instable en évolutions larges, se mettait facilement en vrille en virage serré, les freins de piqué vibraient de façon dangereuse à 370 km/h alors que la Marine demandait de porter la vitesse d’attaque à 440 km/h.
Si l’Aichi D3A1 fut peu utilisé en Chine ou en Indochine en 1940, 126 Val constituèrent la première vague japonaise partie surprendre les installations militaires américaines de Pearl Harbor le 7 décembre 1941.

Le D3A1 participa ensuite à toutes les opérations aéronavales japonaises durant les 10 premiers mois de guerre. Entre autres, en avril 1942, durant le raid de la Marine Impériale dans l’Océan Indien, ils envoient par le fond les croiseurs HMS Cornwall et HMS Dorsetshire le 5 avril. 4 jours plus tard le porte-avions HMS Hermes, dépourvu d’avions, fut localisé au large de Ceylan et coulé à son tour avec son escorte : le destroyer HMAS Vampire, la corvette Hollyhock et deux pétroliers ravitailleurs.

A l’automne 1942 le D3A2 entra en service, les modèles antérieurs étant envoyés dans les écoles, mais après la Bataille de Midway le manque de pilotes expérimentés combiné aux performances insuffisantes de cet appareil commença à poser de sérieux problèmes. L’arrivée en première ligne du Yokosuka D4Y Suisei entraîna, en 1943, la relégation du Val aux unités basées à terre ou opérant depuis les porte-avions de petite taille.

Aichi D3A Val :

  • Moteur Mitsubhisi Kinsei 44
  • 1070 Ch
  • 385 Km/h
  • 3 Mitrailleuses 7.7 mm 370 kg de bombes
  • 3650 Kg en charge
  • 10300 m de plafond pratique
  • 1350 Km en distance franchissable
  • 2 Equipiers

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site