Loire Nieuport LN401

Loire Nieuport LN401 : le Stuka francais

 

Le Loire Nieuport LN401, bombardier monoplace en piqué était le « stuka français » mais subit de très lourdes pertes lors de la Seconde Guerre mondiale.

Ayant pour mission le bombardement, il opérait le plus souvent face à une défense anti-aérienne puissante. Effectuant son premier vol en juin 1938, le premier prototype du bombardier en piqué Loire-Nieuport 401 était un monoplan à aile basse en W et dérivé du LN 140.

Durant les essais officiels, on apporta des modifications au niveau du fuselage et l'on supprima son système de freins aérodynamiques qui fut remplacé par l'ouverture des roues en piqué. 7 exemplaires de présérie furent commandés par l'aéronavale. 

Puis une seconde commande fut passée portant sur 15 exemplaires. La dernière commande fit l'objet de 36 appareils acquis en 1939 par l'aéronavale. Au cours de la même année, l'armée de l'Air acheta une quarantaine de LN.411 qui ne se différenciait des précédents que par l'abandon du système de dépliage des ailes ainsi que de quelques équipements spécifiques.

Après les affrontements de 1940, 24 LN 401 et LN 411 furent assemblés à partir d'éléments déjà construits à Châteauroux à partir de mars 1942. Transférés à Hyères, 12 d'entre eux furent saisis par les Allemands en Novembre 1942.

Loire Nieuport LN401:

  • Moteur Hispano Suiza12 XCRS
  • 690 Ch
  • 380 Km/h
  • 1 Canon 20 mm 2 mitrailleuses 7.5 mm - 500 Kg de bombes
  • 2820 Kg en charge
  • 9500 m de plafond pratique
  • 1200 Km en distance franchissable
  • 1 Pilote

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×