Douglas A26 Invader

Douglas A26 Invader

 

Le Douglas A26 Invader correspond à une spécification de 1940 de l'USAF concernant un bombardier léger pouvant aussi bien intervenir à basse altitude pour un mitraillage que pour un bombardement précis à moyenne altitude.

Afin d'assurer sa défense sans chasseur d'escorte, l'A26 doit être à la fois bien armé et rapide. Le prototype, nommé XA-26 effectue son premier vol en juillet 1942.

Il reprend la structure de l'A20 Havoc, son prédécesseur.

L'A26 a été utilisé sur tous les théâtres d'opération de la Seconde Guerre mondiale par l'USAF, aussi bien dans le Pacifique qu'en Europe.
De par ses caractéristiques, l'A26 est l'appareil par excellence des forces tactiques.

Aussi, en Europe, on le retrouve dans la 9th USAAF en Europe de l'ouest et dans la 12th USAAF sur la Méditerranée.

Dans le Pacifique, il sert au sein des 5th USAF et 7th USAF.

Il fut aussi utilisé, à partir de 1950, par l'armée de l'air française pendant la guerre d'Indochine, où il opérait en soutien des forces au sol, notamment pendant le siège de Dien Bien Phu.
Il reprit également du service dans le Sud-est Asiatique entre les mains des Américains et plus exactement de la CIA.

Les appareils utilisés pour ces opérations furent aussi utilisés plus tard pendant la guerre du Viêt-Nam, avec des pilotes de l'USAF, mais sous marquage Sud-Vietnamien. Ces appareils furent remplacés par des A1 Skyraider.

L'A26 entre en service assez tard dans la guerre. En effet, en raison du manque de moyens de production, en particulier de machine-outil, sa fabrication prend du retard. Ainsi, en mars 1944, seuls 21 appareils sont prêts.

Il faut attendre le 6 septembre 1944 et un raid de 18 A26 du 386th BG de la 9th USAAF sur Brest pour assister à la première sortie opérationnelle de l'Invader au cours de la Seconde Guerre mondiale.

En Europe, l’A26 effectue sa dernière mission le 3 mai 1945 en participant au bombardement d'une usine en Tchécoslovaquie.

Dans le Pacifique, il effectue sa dernière sortie le 12 août 1945.
Avec la fin de la guerre, la fabrication cesse et les contrats sont annulés.

De ce fait, l'A26 Invader n'a été produit qu'à 2 450 exemplaires.

Douglas A26 Invader:

  • 2 Moteurs  Pratt Whitney R-2800-27
  • 2 X 2000 Ch
  • 571 Km/h
  • 20 Mitrailleuses 12.7 mm 2720 Kg de bombes ou 8 roquettes de 127 mm ou 16 de 76 mm
  • 15880 Kg en charge
  • 9600 m en plafond pratique
  • 2900 Km de distance franchissable
  • 3 Equipiers 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site