Jean Demozay

Jean Demozay

 

Jean Demozay est un Pilote français qui totalise 21 victoires lors de la seconde guerre mondiale.

  à Nantes le 21 mars  1915. En 1927, il fréquente l'école Saint Joseph du Loquidy avant d'être  envoyé au collège St John de Southesea en Angleterre. Quand la guerre éclate en 1939, Demozay s’engage et est affecté comme interprète auprès de  la Royal Air Force (Squadron 1). Il y gagne le surnom de "Moses".

En 1940, la débâcle le  conduit à Nantes d’ou il rejoint l’Angleterre avec 16 mécaniciens sur un  vieux bombardier bimoteur Bristol Bristol Bombay qu'il a réparé.

Il n'a pour  seule connaissances de pilotage que les vols faits avec des pilotes  anglais sur un Miles Magister.

Après seulement trois mois à l'Operational  Training Unit n°5, il est affecté comme pilote de chasse au Squadron 1 sur Hawker Hurricane Mk IIa.

Il fait partie des 13 pilotes français qui participent à  la Bataille d'Angleterre et le 8 novembre 1940, il revendique un  JUNKERS JU 88  endommagé.

En mars 1941, il est nommé flight commander et obtient sa  première victoire sur Messerschmitt Me 109 et la DFC   (Distinguished  Flying Cross).

 En juin 1941, il est transféré au Squadron 242 ou il  obtient 2 victoires sur Me 109.Le 5 juillet 1941, il est  affecté au Squadron 91 équipé de Spitfire Vb.

Le 17 juillet, il mitraille  et coule un mouilleur de mines. Après un passage au quartier général du  11° Groupe, il revient au Squadron 91 pour prendre  le commandement de celui-ci.  Le 31 octobre 1942, il  signe sa 21éme et dernière victoire sur Focke-Wulf Fw190.

Fin 1942, il  est rappelé au Q.G. du 11° Groupe à la demande du Maréchal de l'Air  Leigh-Mallory ou il est décoré de la D.S.O. (Distinguished Service Order). 

En 1943, il prend le commandement de Forces Aériennes Françaises du Moyen  Orient où doivent être formés les pilotes français. Faute d'avion  d'entrainement, il fait construire un petit biplace le "Rayack 43" dont il  fait lui même l'essai du prototype.

En 1944 il constitue le Groupement  Patrie qui harcèle les troupes allemandes dans le Sud Ouest. Il trouvera  la mort dans un accident d’avion le 19 décembre  1945.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×