Quand la Suisse essaya de tromper l'Allemagne

Suisse, 20 mai

Tout commence le 28 avril 1944, lorsque qu'un Messerschmitt Bf110 G4 de retour d'une mission d'interception d'un raid de bombardier allié sur la Bavière est contraint de se poser après une panne moteur à Dübendorf, en Suisse.

L'appareil est exceptionnel, car il est équipé de deux dispositifs peu communs, un radar d'interception et un dispositif de tir oblique très perfectionné.

La Luftwaffe négocie avec les autorités Suisse, afin d'éviter que les alliés ne prennent connaissance des équipements peu conventionnels de cet appareil.

Les Allemands proposent aux Suisse, en échange de leur discrétion, douze chasseurs Bf109 G6.

La Suisse accepte le compromis, mais prend le temps de démonter l'appareil en vue d'une légère inspection...

De leurs coté, les Allemands expédient des appareils non opérationnels.

bf-110-g4.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site