Le secret du FW 190, percé par une grave erreur

Pembrey (GB), le 23 juin 1942.

C’est suite à une grave erreur de navigation, combiné au mauvais temps, qu’Armin Faber, pilote de la Luftwaffe, s’est posé sur une base anglaise avec son Focke Wulf Fw 190 A3. Les autorités de la RAF sont ravies, car l’avion est intact, permettant ainsi de lever le voile sur les secrets de ce fabuleux chasseur.

Les Anglais découvrent la suralimentation par compresseur centrifuge, qui permet au moteur BMW 801-D du FW 190 A3 de rétablir a 5500 mètres sa puissance au sol de 1215 chevaux et d’atteindre la vitesse de 655 Km/h a 6200 mètres.

focke-wulf-fw-190a-3-1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×