La RAF se trompe d’ile

Ile de Sylt, le 20 mars 1940.

Un raid composé de cinquante bombardiers de la RAF, des Whitley et Hampden, est programmé sur l’ile de Sylt, au large des cotes allemandes, en réponse a l’attaque de la Luftwaffe sur la base navale de Scapa Flow. Suite à ce raid, les photos aériennes et les rapports ne font état d’aucun dommage sur Sylt.

Les raisons de cet échec ne se font pas attendre, car les autorités danoises sont furieuses et le font savoir par voie diplomatique.

En effet, l’ile de Bornholm, située 400 kilomètres plus au nord dans la mer baltique, a subi cette même nuit, un très sévère bombardement par des appareils étant clairement identifiés comme appartenant a la RAF. L’etat major anglais, reconnait l’erreur de navigation et les pilotes incriminés ne sont pas fier.

hp52-1.jpg
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site